•  

     

    Fatherland  

     

           Mardi 14 avril 1964 : la paix nazie règne depuis vingt ans en Europe et Berlin s'apprête à fêter l'anniversaire d'Adolf Hitler. Les juifs ont été expulsés quelque part, loin à l'est. Encore plus loin à l'est, en Sibérie, la guerre continue. Kennedy a annoncé sa venue en septembre : ce sera la première visite d'un président américain en Allemagne depuis le traité de paix de 1944. L'inspecteur Xavier March enquête sur les meurtres de deux anciens hauts gradés SS. L'affaire est sensible, et March commence à subir des pressions. Mais il s'obstine, et, peu à peu, commence à entrevoir un secret énorme et monstrueux.

    Harris récrit l'histoire de façon magistrale. Son Allemagne nazie triomphante, où la peur, la suspicion et la délation règnent en maître, est atrocement convaincante. Dans cette atmosphère étouffante, l'inspecteur March, bien seul avec son scepticisme et sa résistance à l'endoctrinement, apporte une bouffée d'espoir. Avec lui, le lecteur s'enfonce dans une réalité de plus en plus angoissante, jusqu'à la révélation finale. --Jean-Marc Laherrère

    Lecture commençée ce soir  .

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique